© Ole Anders

© Ole Anders

Introduction

© Ole Anders

Le lynx d'Eurasie colonisait autrefois toutes les grandes forêts et zones boisées du Nord et du centre de l'Eurasie. Au milieu du 20ème siècle, l'aire de répartition du lynx était arrivée à son étendue la plus faible.

Lorsque l'espèce a été éradiquée en Europe occidentale, il ne restait plus que quatre zones de présence en Europe : la Scandinavie, les Carpates, les pays Baltes et les Balkans. Seule la Russie comptait encore une grande population non fragmentée.

A côté de l'arrêt des persécutions que subissaient le lynx, la régénération des forêts et surtout des populations de proies, était la condition préalable à la reconstitution des populations de lynx en Europe.

Désormais les effectifs de lynx augmentent à nouveau dans les territoires cités ci-dessus, bien que la population des Balkans soit toujours considérée comme menacée. Toutes les autres populations en Europe sont issues de réintroductions au cours des dernières décennies.

En Allemagne, il existe deux populations issues de réintroductions, en forêt de Bohême/forêt bavaroise et dans la région du Harz.

Dans la forêt du Palatinat, des indices de présence du lynx ont été relevés ponctuellement depuis le début des années 80.
D'autres signalements d'individus isolés ont été donnés en provenance de la région de l'Eifel, l'origine de ces animaux étant inconnue.

Des communiqués de presse en français sur l'état d'avancement du projet se trouvent dans la rubrique Aktuelles.

Nach oben